Deux étudiants primés au Grand Prix de la finance pour tous

La faculté d'économie, gestion et AES est fière d'eux et les félicite pour leur travail.

  • 07/07/2021

Interview avec Timothée Dessagne Arendo, étudiant en L3 Stratégie, décisions et politiques économiques et Yassin Ayat, étudiant en M1 Banque et finance

Que représente ce Grand Prix pour vous ?

Le grand prix de la finance pour tous est un concours étudiant à l’échelle nationale, organisé par l’IEFP, qui a lieu depuis 2015. Il s’agissait donc cette année de sa 7eme édition. Il récompense les œuvres les plus pédagogiques et originales, toujours en lien avec l’économie et la finance.

C'est avec gratitude que nous remercions les membres du jury de la finance pour tous d’avoir jugé notre œuvre parmi celles correspondant au mieux à leur mission de démocratisation de la finance, et de nous avoir permis de prendre part à cette magnifique aventure.

Yassin

Ce prix est d’abord une belle surprise pour moi. J’ai voulu participer à ce concours avec Timothée simplement par goût du jeu et du défi qu’il représentait. Nous l’avons fait le plus sérieusement possible mais nous ne nous attendions pas à gagner. Je remercie donc sincèrement les membres du jury de L’Institut pour l’éducation financière du public (IEFP) pour l’estime qu’ils ont accordé à notre réalisation. Plus largement, ce prix est à mes yeux un premier pas vers la réalisation de mes objectifs professionnels. J’ai l’intention de travailler dans l’industrie financière. L’objectif de ce concours correspond donc parfaitement à l’un des aspects de ma future profession : rendre accessible et compréhensible de manière simple et synthétique des savoirs complexes.

De plus, à mes yeux, chacun devrait avoir dans ses disciplines un socle de connaissances suffisamment solide pour pouvoir, en tant que particulier et citoyen, prendre des décisions éclairées en matière de gestion d’épargne ou de choix de politique économique. Je suis donc très heureux d’avoir pu modestement contribuer à la mission de la Finance Pour Tous : favoriser et promouvoir la culture financière du public.

Timothée

Mes deux missions étant la démocratisation de la finance et la constitution d’un portefeuille efficient multi-actifs, c’est donc tout naturellement que j’ai participé à ce concours, qui correspondait totalement à ma vocation de rendre accessible cette discipline, qui peut paraître impénétrable au premier abord. Si je poursuis un tel objectif, c’est parce que je suis convaincu que ne pas comprendre suffisamment le monde de l’économie et de la finance limite les individus dans la compréhension même de leurs libertés individuelles, et au delà, dans leur rôle de citoyen. Ce qui peut finalement nuire à l’ensemble de la société. Cet objectif, en pleine situation de joint-venture dans mon être avec celui d’un portefeuille efficient, est porté dans ce que j’ai baptisé le “LPg Project”. Il se constitue d’un sous-ensemble de projets synergiques entre eux, parmi lesquels un club d’investissement, le lancement d’un journal avec Yassin, et la constitution imminente d’une société pour servir d’enveloppe à ce fameux portefeuille efficient.

Vous n'êtes pas dans la même promotion, puisque Timothée, vous êtes étudiant en L3 Stratégie, et Yassin en M1 Banque et finance.

Par quel biais vous y êtes-vous inscrits ?

Yassin

Je connais Timothée depuis de nombreuses années. Au-delà des qualités humaines dont il dispose, j’estime grandement sa force de travail ainsi que son enthousiasme et son sérieux pour les projets qu’il décide de porter. Il possède en outre des connaissances techniques aussi vastes que précises, notamment pour tout ce qui est lié à l'entrepreneuriat, à l’économie et à la finance de marché. C’est donc un ami avec lequel j’ai plaisir à travailler, et c’est assez naturellement qu’après qu’il m’ait parlé de ce concours nous avons décidé d’y participer.

Timothée

Yassin et moi nous sommes rencontrés lors de notre cursus universitaire. Il a rapidement attiré mon attention par la qualité des réponses qu’il donnait en cours, mais, plus important encore, par la pertinence des questions qu’il posait. Depuis que je le connais, il ne cesse de me surprendre par les nombreuses compétences qu’il développe sans relâche et par ses ambitions très claires et précises. Ce fût donc un réel plaisir pour moi lorsqu’il accepta que l’on travaille ensemble sur ce concours étudiant.

Ce prix vous permet de recevoir un financement ? Quelle en sera la vocation ?

Yassin

Le 2nd prix du concours nous a effectivement permis d’obtenir une récompense d’un montant de 1500 euros que nous avons partagé en deux. Cette somme est versée sans condition par l’IEFP. Nous avons néanmoins convenu avec Timothée d’en allouer une partie à l’un de nos projets communs. Nous allons ouvrir prochainement un journal en ligne qui publiera deux types de contenu. Une partie sera consacrée à la publication d’analyses macroéconomiques et financières, et l’autre aura pour objectif de publier des articles traitant de l’actualité économique. Nous souhaitons rendre cette seconde partie accessible au plus grand nombre, et nous espérons que nos futurs articles permettront de vulgariser et diffuser des connaissances techniques liées à l’économie et la finance.

Timothée

Le montant de la récompense pour la deuxième place comprenait un versement de 1 500 € à se partager entre les lauréats. Ainsi, nous avons chacun touché 750 €. Comme présenté plus haut, beaucoup de projets sont en cours au sein du “LPg Project”. Cette somme servira donc notamment d’accélérateur pour ceux-ci, mais également pour les projets que nous développons avec Yassin, tel le journal en ligne.

Quel est votre projet de poursuite d'études ?

Yassin

À court terme, je souhaite terminer mon cursus d’étude en économie à l’université de Bordeaux. J’ai l’intention d’intégrer les masters dirigés par deux professeurs que j’ai déjà eus lors de mes années de licence et dont les cours m’intéressaient particulièrement : le M1 Banque et finance, puis le M2 Banque, finance et négoce international.

Timothée

Pour l’année prochaine, j’ai fait la demande en cours d’approbation d’un master 1 Monnaie, Banque, Finance, Assurance, avec comme projet de pouvoir continuer en master 2 Banque, Finance et Négoce International. La principale motivation de ces choix vient des directeurs de ces deux masters ; à savoir respectivement Jean-Marc Figuet et Yves Jégourel, que j’admire tout particulièrement pour leurs parcours respectifs ainsi que la qualité de leurs engagements. Mais au -delà des études, plusieurs échéances professionnelles m’attendent dans les mois et années à venir. Outre les projets déjà en cours ou qui seront lancés sous peu, comme le club d’investissement, le journal étudiant ou encore la société servant d’enveloppe au portefeuille efficient, un cabinet de conseil en gestion de patrimoine, avec une double offre BtoB et BtoC, devrait se constituer dans le courant de l’année 2022, tandis qu’une société de gestion de portefeuille devrait voir le jour quelques années après, à horizon 2024. Vous l’aurez compris, de nombreux projets sont encore à venir. Et il ne vous reste plus qu’à nous rejoindre !